L’assemblée générale de l’antenne de Max Havelaar 35 sera l’occasion pour Bernard Bruel et Tugdual Ruellan de présenter leur livre « La route du café, de Bolivie à la Bretagne ».

Ce livre remonte la filière du commerce équitable depuis les plantations des petits producteurs dans les vallées chaudes de Bolivie jusqu’au CAT de Bain de Bretagne où des travailleurs handicapés assurent la torréfaction et l’ensachage du café. Cette filière bénéficie du label M.Havelaar qui assure aux producteurs un prix minimum garanti et atteste de conditions de travail  descentes. Cet ouvrage témoigne de l’impact positif du commerce équitable sur les conditions de vie de ces populations et raconte également l’histoire du café du commerce équitable initiée en Bretagne il y a une vingtaine d’années.

En préambule à la soirée, Bernard Bruel fera une présentation des tendances actuelles de consommation des produits du commerce équitable et dressera un état des lieux de ce marché. Cette intervention sera prétexte à échanges et débat.

Rendez-vous à la maison du Ronceray  110 rue de la poterie (métro Poterie) le jeudi 22 avril à partir de 18 heures.

En préambule à l’assemblée générale annuelle de l’association Max Havelaar 35, une conférence débat a été organisée autour de la sortie du livre « La route du café, des Yungas à la Bretagne ».

Le court-métrage qui retrace la route du café a été projeté à l’assistance et a servi d’introduction à un débat s’est engagé sur l’impact du commerce équitable sur les petits producteurs en présence des auteurs qui ont présenté leur voyage et leur livre. Ils ont raconté s’être sentis porteurs d’un message de satisfaction générale de la part des producteurs et des ouvrières chargées de la sélection du café, message qu’ils s’efforcent de diffuser pour assurer la promotion du travail de ces populations de Bolivie.

A la fin de la réunion un  exposé a été fait les tendances actuelles de la consommation de produits du commerce équitable et le débat s’est orienté vers une notion de commerce qui devrait également équitable avec les petits producteurs locaux du Nord…