La Montagne (la Sierra)

La cordillère des Andes, dans le territoire péruvien, est parallèle à la ligne de la Costa. Elle est composée de ravins profonds, de monts, plateaux, plaines et vallées longitudinales et transversales qui forment la région de la Sierra. Sa morphologie est très complexe, c’est pourquoi elle se divise en trois chaînes principales : la cordillère Occidentale, la cordillère Centrale et la cordillère Orientale, dans lesquelles on trouve des chaînes plus petites, comme la cordillère Blanche ou la cordillère Huayhuash.

Cette région prend un tiers du pays (31%) : elle est étendue du sud-est au nord-ouest, avec une largeur de 400 km dans le sud et 240 km dans le nord. Ses glaciers et plateaux sont considérés comme les plus hauts au monde, comme le Huascarán, le plus haut que le Pérou, et le plateau où se situe le lac Titicaca.

La jungle Amazonienne (la Selva)

Les pentes de la cordillère Orientale descendent sur une vaste région tropicale appelée la Selva, qui s’étend jusqu’à la frontière avec le Brésil qui fait part du bassin amazonien.
Toute cette région, depuis les forêts, les contreforts et les butées de la cordillère, est génériquement connue comme la Selva. Bien qu’elle reçoive aussi la dénomination de la Sierra. Son extension, la plus grande, est de trois régions et comprend 60% du territoire du Pérou. Elle est couverte de forêt tropicale dense dont la végétation est et épaisse dans le centre. C’est une région en grande partie inexplorée et très peu développée économiquement. A connaître pour les plus aventureux.

Le Climat péruvien

Le climat au Pérou est extrêmement varié, il oscille des températures tropicales dans la Selva jusqu’au froid arctique dans la Cordillère des Andes.

Pays qui s’étend depuis le sud de l’Equateur jusqu’au nord du Chili sur 2650 kms, dont la largeur varie entre 65 et 160 kilomètres. il comprend de l’Ouest à l’Est :
• Une bande côtière de sable le long du Pacifique. C’est là que l’on trouve les grandes villes portuaires comme Tumbes, Piura et Trujillo au Nord, Lima la capitale puis plus à l’intérieur des terres Arequipa au sud.
• La cordillère des Andes avec la « cordillera blanca » au Nord (région de Huaras), les vallées de Cusco au centre et les provinces d’Ayacucho et de Huancayo vers le Sud. Le point culminant est le Huascarán avec 6.768 mètres.
• L’Amazonie commune avec le Brésil on descend depuis la cordillère et où l’on trouve les villes de Pucallpa et Iquitos.
Au Pérou comme dans les pays voisins l’Equateur et la Bolivie, on trouve une forte majorité de population indienne, dont la plupart vit en montagne de façon isolée. En ville on trouve une population de métis qui occupent des emplois administratifs ou sont commerçants, artisans, transporteurs … Enfin, une partie de la population « blanche » descend directement des conquérants espagnols.
Au Pérou, les traditions sont fortes et on trouve un syncrétisme, mélange des religions et croyances ancestrales et de la religion chrétienne.
Les fêtes sont nombreuses, souvent en lien avec l’agriculture et le milieu naturel dans la cordillère et plus festives en ville.
Sur la côte, on danse la « marinera » inspirée d’une danse espagnole . Dans la montagne, on continue à jouer des instruments à vent traditionnels mélangés aux cordes.